Archives mensuelles : septembre 2011

ces gestes qui font tourner le monde

Dans le bloc voisin, la fenêtre est ouverte; on entend l’eau couler, le bruit de la cuiller sur le rebord de la casserole, le tchoucke-tchoucke du presto, une chanson créole qui s’interrompt et reprend. J’imagine les gestes, les mains occupées, … Lire la suite

Publié dans impromptus | Laisser un commentaire

taire te brûle

tourne les heures leurs longues agonies, dans ta bouche retourne-les lentement. goûte les saveurs macabres, la chair pourrie, les larves, le vers n’est-il pas délicieux. grille, feu parole, brûle tourne tes fumées, rien ne sort par ta bouche. le monde tombe toujours en bas … Lire la suite

Publié dans clavier d'intempérances | 1 commentaire

ainsi la nuit

      ainsi la nuit m’avait reprise et m’avalait une fois de plus. ni feu, ni repère, que le corps rêche et dru d’un cèdre, le craquant de ses mains rousses répandues au sol où je me couchai. en chien de … Lire la suite

Publié dans écrivailleries | Laisser un commentaire

le réel du réel (pensées frivoles II)

du présent réel, dans son concret réel, celui qui tient du tangible, et de l’impalpable dans toute sa réalité: quel est le jour où le réel de nos cités est devenu plus réel que la nature, le jour où la réalité construite a supplanté la réelle nature et sa … Lire la suite

Publié dans clavier d'intempérances | 2 commentaires

nous, septembre

.       tandis que la terre penche tel un front bleu d’espace et refait le destin des sèves ta bouche ira prolonger septembre                rouge et son soleil feutre         elle feint s’endormir avec nos … Lire la suite

Publié dans écrivailleries | Laisser un commentaire