Archives mensuelles : mai 2015

à DH

Cher ami lointain dont je ne connais que l’écrire,  ces quelques mots ne sont signifiants que du seul regret que je puisse ressentir à devoir retirer des trajectoires et à ta demande les textes de ta main. mais puisqu’ils paraîtront en … Lire la suite

Publié dans écrivailleries | 1 commentaire

— feu avril 

tu diras des heures  la lueur est brève  quand le retournement de terre devient le lit rose  des oiseaux  je ne dirai rien au vent doux que la mort d’avril soupire  sur ton front il y aura eu  tout ce que … Lire la suite

Publié dans écrivailleries | Laisser un commentaire