[ livre du tnemesrevneR ]

première écriture 2012


 Truly falling into a

silent

1.absence of any sound or noise; stillness.
2.the state or fact of being silent;  muteness.
3.absence or omission of mention, comment, 
or expressed concern: the conspicuous silence of ...
4.the state of being forgotten; oblivion.
5.concealment; secrecy.

being

1.the fact of existing; existence (as opposed to nonexistence).
2.conscious, mortal existence; life: Our being is 
as an instantaneous flash of light in the midst of eternal night.
3.substance or nature: of such a being as to arouse fear.
4.something that exists: inanimate beings.
5.a living thing: strange, exotic beings that live in 
the depths of the sea.

___________________________________________________________

Under the cloaking device

Ne vois-tu rien venir
regarde les rayons verts
 
– tu sais bien que je suis aveugle par choix
 autrement je ne peux marcher dans vos signes
 ni faire confiance à ma main
 
[parole du Traceur, carnet de bord, opus 11, 201203-26,531] 
 

*

Il n’y aura pas de combat, tout est jugé d’avance.
les hommes ne sont pas égaux.
il ne suffit pas de naître sur un territoire pour être au monde,
ou de n’être pas parce que non encore à ce monde…
il n’y aura pas de combat. je refuse toute forme de guerre.
je ne brandirai ni mes muscles, ni un pronom,
je ne lancerai ni un verbe ni… rien.
je ne perdrai ni eau ni sueur froide.
nous restons tous avec des crocs dans nos échines mémorielles,
une grande balafre dans mon dos, le souvenir des crocs de Is,
et aujourd’hui, les estafilades…
quelle étrange région que cette nébuleuse où je restai prise malgré moi. enlisée.
m’étais-je éprise de certaines étoiles,
comme si leur force d’attraction trop grande m’avait bue.
boit-on la force des êtres.
il n’y a pas d’ennemi réel car le véritable ennemi
est ce qui est fait avec le réel.

…j’entends de loin.
la pensée fait parfois une rumeur abjecte,
y prend-on jamais l’habitude…
il n’y aura pas de combat.
je rentre les bras comme on arrime ses navettes
– Équipage, à vos postes!
– Fermeture des soutes.

..il est des heures où la pensée marche
de long en large sur une cursive du pont avant,
inventorie, révise, rajuste…
cette nuit le sommeil ne viendra pas.

[ Journal in-net du capitaine de bord | database: _acces denied]

 
*
 
 
avaries sévères des systèmes de communication, Traceur.
– entrant et sortant?
– oui Traceur…
– nom d’un cluster, mais on est sorti de cette toile d’araignée de nébuleuse bleue,  non?
– euh oui. mais on laisse une saprée traînée de débris. quel est le prochain quadran?
– hm.. mettons le cap sur… les Austérités.
– !? Traceur, c’est que..
– oui, mon petit, je sais, mais je dois m’y rendre.
 
 
 

______________________________

Computer,

initialize program sequence n°AA-001-01A

- tous les systèmes /:
/: - vérification des matrices
/: - comptage des caches
/: - communication/langage
/: - vérification des composantes
/: - mémoire vive 
/: - espaces libres _
/: _ 
/: - espaces libres_
/: _
/: - réouverture de la programmation 
des implantations primaires_

/: - fichier verrouillé
/: - entrée du code mode vocal _
/: _ 
/: - j'attends votre code _
/: _ 
/: - j'attends votre code _
/: _ 
/: - j'attends votre code _
/: _ 

«Traceur, qu’avez-vous demandé à l’ordinateur de bord…?
– sa raison première, mon petit, son premier livre de référence.»
 
 
[parole du Traceur, carnet de bord, opus 11, 201203-27, 0815oo]
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
_____________________________________________________________________
 
 
 
 

Computer,

set a course through the third sun of…

«Traceur, vous n’y songez pas…
– si, bien sûr! c’est la seule solution!
– mais voyons, c’est de la folie!! vous allez commettre..
– n’essaie pas de t’opposer! je connais ce territoire par coeur, c’est moi qui l’ait généré.
il faut passer par les Austérités, et l’unique moyen de reprendre notre voyage est de traverser leurs amas pour plonger dans le troisième soleil et de… »»
 
 
[ Quadran des Furiosa, database 20120330, 0, H-cyber: 1738]
 
 

__________________________________________________________

creativity

1.the state or quality of being creative.
2.the ability to transcend traditional ideas, 
rules, patterns, relationships, or the like,
and to create meaningful new ideas, forms, methods, 
interpretations, etc.; originality, progressiveness, 
or imagination: the need for creativity in
modern industry; creativity in the performing arts.
3.the process by which one utilizes creative ability: 
Extensive reading stimulated creativity.

_____________________________________________________________

Tout passe par le soleil. Tête première, je l’ouvre grand et j’en tombe autant qu’il m’inonde, parce que tout soleil passe tête première, il s’ouvre grand et tombe autant qu’il inonde.

[ Logique des Lumières, premier cantique des Maîtres Auroriens, 6ième Ère.]


[…]

C’est alors que les Psychéens devinrent inquiets, car nul n’avait jamais poussé les immersions au-delà des computations binaires des cyber-programmes et ceux-ci n’appréciaient guère qu’on se serve de leurs bassins. Il avait fallu demander des bassins spéciaux, capables de contenir les mélanges d’oxygène et de liquide amniotique de synthèse. Ça avait pris un temps fou pour les obtenir, au point qu’on avait envisager de laisser tomber ce champ de recherche qui coûtait des planètes de crédit pour s’orienter vers autre chose. Puis l’information avait filtré que les Psychéens, d’après les expériences faites en laboratoires subventionnés par les Hautes Sphères du Huitième Monde, récoltaient finalement assez de données sur les essayeurs d’Intra-Monde pour allonger les termes… et les crédits.

Mais dans tous les rapports sur lesquels on avait pu mettre la main, aucun des cobayes n’était revenu de stase sans passer par des épisodes paranoïdes psychotiques ou sans être resté pris dans un état régressif assez profond. Non, aucun n’était parvenu à ne pas scinder son esprit, ni a recouvrer le synchronisme de l’intégral dans sa version d’origine. Il y avait trop de séquelles. Au bord de l’épuisement, une équipe qui travaillait dans un labo non standard tenta le coup avec un nouveau protocole. Pas question d’implanter les programmes, le plongeur le ferait lui-même.

On sélectionna les cerveaux les plus vifs et les plus neutres, c’est à dire les plus créatifs et les moins réactifs, ce qui n’était pas une mince affaire. Nigel, qui était généticien-neurologue et rêvait depuis longtemps de faire une percée, n’y croyait presque plus. Puis, son équipe et lui, ayant épluché tous les rapports des scientifiques Psychéens officiels, décidèrent d’une dernière tentative, tentative pour laquelle ils choisirent la cobaye NA-01 – baptisée Naoane par l’équipe des chercheurs. NA-01 était née d’une bio-cuve un an plus tôt, n’avait reçu aucun programme, aucune arme mentale, elle avait simplement la particularité – hormis ses capacités de cobaye standard – de sourire beaucoup et de s’intéresser à tout et à tous. Naoane (Nigel étirait toujours le o en disant son nom) avait quelque chose de rayonnant. Elle s’était prêtée à tous les testes, se pliait à toutes les procédures, ressortait des bassins avec la mine d’une enfant qu’on réveille.

Le matin de son immersion réelle, NA-01 était aussi détendue que par les semaines précédentes, mais en enfilant la robe de fibres psychiques qu’on connecta avec les capteurs de son cerveau, elle se tourna vers les laborantins, trouva Nigel des yeux et lui adressa un sourire particulier. Il cru déceler une attente dans le regard de sa cobaye. Étonné, il franchît les quelques pas qui le séparait de l’embarcadère où ses collègues branchaient les neuro-fiches de NA-01 et enregistraient les paramètres des premières données. Quand Nigel fût tout prêt d’elle, elle lui dit doucement : « Combien de soleils vous faut-il pour une réelle cyber-implantation? »

[…]

 
 


[ through the third sun of… ]

2

NºA-01 / Naoane

Journal de bord /:[enter]_

je ne suis pas supposée avoir l’autorisation de tenir un journal. Nigel dit que cela peut peut-être participer au processus qui lui permettra de faire valoir son projet aux scientifiques officiels, en apportant la preuve qu’en tant que cobaye fonctionnel je ne sombre pas dans le puits psychique qui a détruit la plupart des plongeurs expérimentaux jusqu’à maintenant. je suis une anomalie fonctionnelle des cuves d’incubations accélérées, mon produit est stable. en tant que produit de laboratoire, je suis le premier élément à obtenir une marge d’existence sensible. et l’autorisation de tenir un journal.

aujourd’hui après le bain d’expérimentation, j’ai entendu un collaborateur de Nigel dire mon numéro de produit d’une façon qui signifiait « personne », no-one. je suis restée immobile dans la robe de fibres psychiques qu’on déconnectait, mais Nigel a fait claquer sa langue dans sa bouche, le son s’est répercuté sur les soucoupes de capture des ondes, et un silence a suivi le son pendant une bonne minute. je ne suis pas un individu. je suis un produit. Nigel me traite comme un individu. pourquoi ? pour maintenir un lien d’affect confiant qui me permette de « revenir » sans me perdre dans les chemins de fibres ?

la cyber-méta-connexion de mon cerveau m’envoie le signal clignottant dans mon champ de vision. l’icône de phase-sommeil. je n’ai pas sommeil. demain je fais une plongée profonde en immersion réelle. je connais le programme et ma tâche par coeur et je connais le projet secret de Nigel. j’ai vu des images directement dans mon champ de vision, exactement comme je vois l’icône-sommeil clignotter. ce n’était pas la première fois que je voyais des images s’interposer, mais celles-là portaient quelque chose de différent et d’apparenté à la manière dont Nigel pense — je suis contente de pouvoir identifier ses img, je pense que ce sont elles qui me guident et me ramènent. je n’ai pas encore communiquer ce fait dans mon rapport mais les analystes doivent avoir capté des signaux… les img de Nigel portent bien plus que de l’affect. l’icône-sommeil vient de passer de l’orange au rouge.

Naoane, numéro de produit AA-001-01A, Nº1, je suis leur premier implanteur de balises méta-psychiques en cyber-immersion. demain. demain je vais construire des soleils.


computing database /: _

Breathing

1. the process of respiration, during which air 
is inhaled into the lungs through the mouth or nose 
due to muscle contraction and then exhaled due to 
muscle relaxation.

2. breathing is a potent tool for the stimulation of 
personal growth and transformation. 

3. the breath ; in relation to the activities or phases 
or positions of the sun, moon, planets, seasons, 
time of day, with the physical and mental conditions 
of the individual which then take the appropriate action
 according to these subtle relations. 


« …Traceur ?
– oui, qu’y a-t-il, mon petit ?
– puis-je demander comment vous avez accès au premier livre de computation ?
– ..hm… je savais bien que la question viendrait !
– …
– je suis la fille de la Naoane et de Nigel.. et maintenant, entre la séquence que
je vais te donner, nous allons le traverser, ce fichu amas !»

[ Quadran des Furiosa, database 20140609, 0, H-cyber 195600,08 ]


Nigel regarda Naoane droit dans les yeux. il ne s’attendait pas du tout à la question, non plus qu’à toute son implication… jusqu’ici, jamais son implanteur n’avait manifesté sa supra-perception. les analystes l’avait pourtant prévenu qu’il se passait quelque chose, ils avaient lu des lignes de données qu’ils ne pouvaient pas identifier ni raccorder à aucun programme. Nigel, lui, avait immédiatement relié tous les petits points qui menaient droit à l’hypothèse d’une nouvelle capacité chez sa protégée. il n’en avait parlé avec personne, au cas où les Psychéens en auraient eu vent. ceux-là seraient bien capables de fermer le labo pour de bon. la clé sous la porte et bye bye le Projet… sans quitter Naoane des yeux, il ordonna à son équipe de sortir quelques minutes. tous se figèrent puis obtempérèrent sur le champ.

«… c’est bizarre, non ? » dit Kourtz à la cantonade mais sans regarder ses collègues. Kourtz était un immense type qui aurait fait un succès incroyable s’il avait été joueur de rugby. avec ses épaules larges comme un cadre de porte, ses membres musculeux et des mains en battoir, il aurait vraiment déménagé ferme sur un terrain de jeu professionnel, seulement sa passion c’était les neurones. au travers sa broussaille de sourcils roux, il scruta chacun autour de lui. il les connaissaient bien, ses collègues. ils étaient tous issus des classes universitaires où Nigel avait enseigné et ils lui étaient fidèles jusqu’aux bouts des ongles. aussi ils croyaient vraiment à ce qu’ils faisaient.

« non.. pas tant que ça.» répondit Dell au bout d’un moment. Dell c’était, bien entendu, son surnom. en dehors du labo tout le monde l’appelait Simon. mais pour la petite équipe, Simon était leur super lumière, le best mathématicien du groupe. Kourtz échangea un regard entendu et Dell poursuivit « c’est un jour spécial. sûrement que Nigel a des recommandations spéciales pour… elle.»

« ce n’est pas « elle », son nom abrégé est NA-01. Naoane. et sans Naoane on ne serait pas là, il n’y aurait même pas de Projet, ni de boulot d’ailleurs…» Dave bouillonnait chaque fois qu’on semblait critiquer ses « produits » comme disaient ses collègues. bio-généticien, c’est lui qui avait perfectionné les cuves et, surtout, ce qui en sortait. « Naoane est spéciale » ajouta Dave. il avait la conviction d’être le seul à savoir ce que son petit trésor de bio-génétique était vraiment. il se gardait bien de le dire aux autres, même si parfois ça le mettait dans l’embarras. il pensait souvent se confier à Nigel, mais celui-ci avait tant de préoccupations ces derniers temps que Dave s’était contenu. il lui faudrait pourtant bien en parler un jour où l’autre, mais pas aujourd’hui, non. aujourd’hui c’était le grand jour, le jour J. Dave, petit de corps avec un perpétuel air d’elfe vieillissant sur le visage se tourna vivement pour faire dos à Dell. il préférait ne pas s’engager dans une discussion stérile avec ce compère.

Kourtz et lui tapotèrent leur montre en même temps. comme si ces légers mouvements avait été un signal, les laborantins s’assemblèrent et passèrent la grande porte. l’heure H du jour J arrivait et l’excitation devenait palpable. tous avaient des fourmis dans l’estomac et un courant spécial qui faisait lever le poil. Nigel les attendait avec un large sourire. assis sur le bord de la cuve d’immersion, il avait délibérément mouillé son pantalon à mi-cuisse et on voyait le changement de couleur du vêtement. le buste tourné vers ses anciens élèves préférés, il ouvrit les bras et leur dit « allons mes gaillards, la pause est finie, tous à vos postes! on va voir ce que nos programmes ont dans le ventre ! » puis reportant son attention vers Naoane, il lui dit tout bas « surtout ne t’épuise pas. nous avons tous besoin de toi »

Naoane hocha la tête, ferma les yeux en inspirant longuement. branchée de partout, elle déposa son corps dans le liquide qui l’absorba doucement. le gros câble translucide et luminescent connecté au sommet de son crâne puis entrant directement dans son cerveau pour se brancher au cyber-bloc de sa mémoire envoya un flux de données scintillantes et bleues. complètement immergée, Naoane fit un compte à rebours mental que tous entendirent dans les hauts parleurs de la grande salle. les super-ordinateurs se mirent à bourdonner et les voyants s’allumèrent tous en mêmes temps. tout le labo vrombissait du son des machines. « vous ne me souhaitez pas bon voyage, les garçons ? » fit avec humour la voix mentale de NA-01.

 

 


 

Out in space

journal de bord, entrée 2111, nov 15 :

Nous ne recevons plus le signal de l’intrasonde de la Noaone depuis plusieurs semaines, cela m’inquiète assez. Près d’un siècle de travail pour contruire le système de Nigel. Dix regénérations de NA1, nous devons prendre tant de précautions, si nous la perdions tout serait fichu. Bien que sa réplique est prête depuis 40 ans, nous l’optimisons tous les ans avec une semaine de bassin flottant et un couplage intensif aux banques de données qu’elle absorbe comme du petit lait.  Quelle étonnante Bio, je comprends que Nigel soit devenu fou de l’originale. S’il était là aujourd’hui il saurait exactement ce qu’il faut dire et faire pour réveiller NA1 et que la jonction se produise entre l’extra et l’intra net.

Je pensais que nous arriverions à réintégrer son système neuronal pour le coupler au super net-programme afin de stabiliser les réseaux et

quelque chose ne va pas …ça c’est le signal d’alarme ! Ho merde !


 

— Traceur, nous avons un problème…

— Oui, je vois ça… poussée arrière mon poussin, poussée arrière MAINTENANT ! 

— Nous sommes aspirés Tra…

 

 

 

 

Naoanne, couchée dans le bassin, branchée depuis un siècle semblait toujours sourire. Autrefois Nigel disait qu’elle était sa Mona Lisa, sa parfaite, son énigme. Elle ne montrait aucun signe de vieillissement hormis la blancheur parfaite de sa chevelure qui l’entourait en se mariant aux faisceaux de fils. Réggis la regardait avec fascination en lui prodiguant ses soins quotidiens et les véfications d’usage. Il savait qu’elle avait été plongée au début du millénaire, soit environ 10 ans après le début renversement des pôles.

À l’époque les scientifiques avaient été longs à comprendre que le glissement du pôle Nord magnétique vers l’Angleterre allait tout changer. Quand un noyau de planète se retourne dans son lit de magma et produit une poussée contraire qui se répercute jusqu’au manteau, il n’y a pas de doute que le monde change. Les Psychéens avaient semé une terrible pagaille parmi les politiques et les Écos avaient mené une guérilla contre les mensonges supposés rassurer les populations du globe. Hé quoi, la terre n’est-elle pas un magnifique vaisseau spatial qu’il nous faut protéger à tout prix ? N.A.S.A. pouvait bien implanter toutes les colonies qu’elle voulait sur Luna et Mars, ça ne sauverait absolument pas la Terre. Tout le monde hurlait à propos des catastrophes « naturelles », c’était la fin du monde. La fin d’un temps, certainement.

Comme les plupart des enfants nés depuis 50 ans, Réggis avait appris par coeur les leçons d’histoire civile que les écoles dispensaient, mais son entré au N.E.I.L. (Nigel Exploratory informatic Laboratory) lui en avait fait découvrir les dessous : les enfants apprenaient la version officielle, ils n’apprenaient pas la vérité. Lui, Réggis, il rencontrait la vérité…

 

 

[…]

 

— extraits du livre du renversement, catrin.g. 2016

Publicités

Réponse, avis, contre-avis, réflexion, écho, c'est ici:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s