Archives mensuelles : août 2011

pensées frivoles

pourtant que, je touche des choses, objets, réels et tangibles, définis prédéfinis, portant un nom et des intentions, ayant des attributs des qualités et parfois des inconvénients, ma pensée puis mes rêves touchent d’autres choses réellement intangibles; sont-elles moins réelles … Lire la suite

Publié dans impromptus | 4 commentaires

une porte au bord de la nuit

la nuit allait bientôt étendre ses larges filets sertis et scintillants. toute chose changerait d’aspect. se chargeant d’épaisseur, les ombres elles-mêmes dresseraient des murs d’une profondeur invisible et allaient me reprendre à moi-même, encore. je ne pourrais pas résister; je serais … Lire la suite

Publié dans écrivailleries | 3 commentaires

la seule réponse

le rebours des pupilles intangiblement, reculent les vasques parfumée, les flaques chamarrées de lumière, l’allée sous les arbres, les grilles du jardin; le chemin de pupilles se referme dans le regard que je ne sais pas regarder. l’allant revient lentement, détache ce … Lire la suite

Publié dans écrivailleries | 6 commentaires

je suis venue te dire -2

  … je suis venue te dire que je ne t’écris plus les carnets se sont endormis sous une mantille de fine poussière celle-ci murmure des histoires d’heures très calmes où se déposent lentement quelques grains un peu ma peau … Lire la suite

Publié dans impromptus | 4 commentaires

le rêve sauvage

c’est la nuit. les mains agrippées à une odeur et à son foin souple, les yeux fermés très fort, mon visage est fouetté de coups humides. tout d’abord je ne reconnais pas les odeurs ni du foin souple ni des … Lire la suite

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire