Archives mensuelles : mai 2014

allègement

l’étonnement est une fulgurance d’oiseaux la pensée se diffuse dans leurs étincelles un coeur brûle ainsi les yeux ouverts par le sel d’une étrange clarté le corps voudrait transgresser la migration du sang jusqu’au tableau où les étoiles viennent mourir … Lire la suite

Publié dans écrivailleries | 1 commentaire

Citation • Artaud

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

le thermogriphe

thermogriphe : n.m. et adj. surface plane qui donne par sa texture et son éclat (ou pas) le sens juste sur la température et permet d’ajuster temporairement son tempérament et sa vêture au battement de la ville pour mieux s’y … Lire la suite

Publié dans écrivailleries | Laisser un commentaire

de l’écriture — Citation • Duras

Ça rend sauvage l’écriture. On rejoint une sauvagerie d’avant la vie. Et on la reconnait toujours, c’est celle des forêts, celle ancienne comme le temps. Celle de la peur de tout, distincte et inséparable de la vie même. On est … Lire la suite

Publié dans Citation, réflexion | 2 commentaires

ruées d’eaux

sources, rus et ruisseaux, serpents de transparences parmi les herbes ou les heures brumes, chemin d’entre pierres, gorges, escarpements abrupts, trempent les langues aigües des rocs, arêtes, dents, scies, lavent des fuseaux de cristal, passent sous les socles anciens, mariant … Lire la suite

Publié dans écrivailleries | Laisser un commentaire