marcher — la pluie / juin V

et je suis sauve. dans l’immense ciel une éclaircie se résorbe. les nuées dansent et se rassemblent. mouvantes et changeant de nuances de claires à sombres, les assourdissant jusqu’à ce gris si gris qu’il en devient mauve, par perles éparses puis par une ondée franche, l’eau chuchotte et parle sa langue en tombant les fins fils, ses cordes, auxquels ma nature et corps résonnent. puis les nuées se lissent comme soie d’un gris égal et argenté. eau. la salvation de l’eau chue. musique, ses rideaux sonores*.

*exit l’envahissement bruyant des voisins




.

Publicités

A propos 4ine

Catrine Godin vient de Québec où elle y a étudié les arts. Elle vit à Montréal, dessine, peint et écrit. En 2006, paraît un premier titre, Les ailes closes, aux Éditions du Noroît. Puis, paraît en 2012, Les chairs étranges suivi de Bleu Soudain, également aux Éditions du Noroît. En 2013 Catrine Godin est invitée au Festival International de Poésie de Trois-Rivières, elle participe au Festival Québec en toutes lettres en 2014 par l’entremise du projet Les oracles de Production Rhizome, puis en 2015, elle participe au projet Plus Haut que les Flammes, également de Production Rhizome. / pour + d'infos : mescorpsbruts.wordpress.com
Cet article a été publié dans écrivailleries. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour marcher — la pluie / juin V

  1. 4ine dit :

    Projet nº4 / le titre et la chair sous-jacente des « suites de juin » sont devenus une section du projet.
    ce projet est achevé et délivré – et en attente donc… ou oui ou non, je ne sais pas… nous verrons.

    beaucoup des explorations de 2014 & 2015 se trouvent à avoir tisser la chair véritable de ce projet nº4, et sa spécificité est que celui-là n’a pas été écrit à la main d’abord mais directement au clavier — ceci transformant complètement mon rythme et mon rapport à l’écrire, transformant l’écrire lui-même aussi je crois..

    donc voilà, je n’en dis pas plus à ce propos, je laisse nº4 décanter, et passe à un autre projet, nº5 dont je ne dévoilerai rien pour le moment (ou à peine) sinon que ce projet est un livret de poésie(s), puis le nº6 ( en attendant Love ) dont je te parle un peu et un peu plus en avant dans le fil du blog.

Réponse, avis, contre-avis, réflexion, écho, c'est ici:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s