néo-bushido

I

tu ne commanderas
ni le regard ni
son amplitude

qui te forcerait les yeux
que tu les voudrais clore

*

II

comme l’enfant nu
ajuste son regard sur le monde

le monde ajuste très lentement
sa nuit dans tes prunelles

qui peut critiquer la nuit ?

*

III

chacun ouvre l’oeil en son temps

une fleur dont les fragiles pétales
frangent un réel unique parmi d’innombrable

une nuit
une seule
suffit

quelle sera la tienne ?

*

IV

toute compréhension choisit son moment

si ce n’est pas le tien
quelqu’un d’autre se charge de cette réalité

*

V

tu es toujours aveugle
autres — des réels palpitent tout autour — foison

le miracle
est de les entendre

Publicités

A propos 4ine

Catrine Godin vient de Québec où elle y a étudié les arts. Elle vit à Montréal, dessine, peint et écrit. En 2006, paraît un premier titre, Les ailes closes, aux Éditions du Noroît. Puis, paraît en 2012, Les chairs étranges suivi de Bleu Soudain, également aux Éditions du Noroît. En 2013 Catrine Godin est invitée au Festival International de Poésie de Trois-Rivières, elle participe au Festival Québec en toutes lettres en 2014 par l’entremise du projet Les oracles de Production Rhizome, puis en 2015, elle participe au projet Plus Haut que les Flammes, également de Production Rhizome. / pour + d'infos : mescorpsbruts.wordpress.com
Cet article a été publié dans réflexion. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour néo-bushido

  1. catrin dit :

    si vous avez appréciez, vous aimerez peut-être aussi cette page http://espacevers.wordpress.com/

    merci beaucoup pour vos passages et vos lectures !

Réponse, avis, contre-avis, réflexion, écho, c'est ici:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s