lettre en hiver

20121231-130718.jpg

regarde, regarde les branches nues des arbres que neige habille, elles ressemblent aux chemins enchevêtrés que prend la parole ou l’écrire, et cette neige, au poids du silence déposé sur toutes choses. j’aime à penser que tu puisses percevoir ainsi le faire, à travers les phases festives et bourgeonnantes, la maturité d’un fruit ou le glissement lent et la chute des feuillages, de longs endormissements rassemblant les sèves sous la terre. j’aime à penser que ton propre silence ressemble à cet arbre que je regarde, et que ta parole, ton écrire, le dire et le faire, soient autant les parts, fût, branches maîtresses, branchettes, petits doigts de bois d’un arbre dans sa croissance déterminée comme dans son long dormir d’hiver. jusqu’à ce qu’un soleil à nouveau ardent les réchauffe. je t’écris dans ce sommeil des sèves. sous les manteaux givrés du moment de parfaite blancheur, l’immobilité apparente, cadeaux du ciel déposés par tous les toits, fenêtres, chemins, arbres emmîtonnés. me sont plus précieux que tous les mots d’amour que les hommes laissent choir sur un front, une main, la bouche ou le sein. me sont plus chers que toutes offrandes ces brefs instants où la lenteur prévaut enfin sur les êtres et les choses, lenteur où règne l’absence du désir. je pense au livre de François Cheng. je pense une mer blanche vivante et à ce qui figure exactement la congruence de ce que les uns nomment le vide et de ce qu’aucuns nomment le plein. un point d’émergence que l’émergence seule connaît. comme l’arbre sait au printemps où poussera la nouvelle branche. je ne sais pas dire ces choses qui me poussent, je t’écris pour te dire que je ne sais pas me rendre jusqu’à toi…

20121231-115302.jpg

Publicités

A propos 4ine

Catrine Godin vient de Québec où elle y a étudié les arts. Elle vit à Montréal, dessine, peint et écrit. En 2006, paraît un premier titre, Les ailes closes, aux Éditions du Noroît. Puis, paraît en 2012, Les chairs étranges suivi de Bleu Soudain, également aux Éditions du Noroît. En 2013 Catrine Godin est invitée au Festival International de Poésie de Trois-Rivières, elle participe au Festival Québec en toutes lettres en 2014 par l’entremise du projet Les oracles de Production Rhizome, puis en 2015, elle participe au projet Plus Haut que les Flammes, également de Production Rhizome. / pour + d'infos : mescorpsbruts.wordpress.com
Cet article a été publié dans à l'instant, impromptus, réflexion. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour lettre en hiver

  1. A. dit :

    N’ayant jamais été -consciemment- arbre, je ne saurais pas deviner l’émergence, les émergences. Je ne sais même pas le livre de François Chen, et à vrai dire…

    Je sais, un peu, l’hiver, et ce lentement fomenté: les touches que je lis dans ce texte (en fait on voit surtout le mouvements des yeux, et on devine le trajet, ensuite, vers la phrase).

    C’est quand même d’une poésie aussi infinie, et finie, que peut l’être l’hiver, ce tournement de page. Si je devais, aujourd’hui, mettre un texte sur le 31 décembre d’un calendrier imaginaire, je crois que je choisirais celui-là….

  2. Ile E. dit :

    Et pourtant, tu te rends si bien au coeur des choses Catrine ! Quel beau texte, quel beau mouvement « où règne l’absence du désir », c’est à dire où règne l’essentiel. Que 2013 te garde en ce mouvement d’aller en et avec la vie.

  3. catrin dit :

    ..Merci A.

    – Vide et plein (le langage pictural chinois), François Cheng, essai, collection Points, aux éditions du Seuil, 1991.
    – Émergence et résurgence, Henri Michaux, première publication 1972.

  4. catrin dit :

    Merci Île, et que 2013 te garde également en ce mouvement!

  5. catrin dit :

    Mes salutations et remerciements particuliers à J.M. Lafrenière.

Réponse, avis, contre-avis, réflexion, écho, c'est ici:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s