trans-phorer

I

se demander si quelqu’un sait
que matin/soir n’existent pas

*

se demander qui un jour – un espace
posait la question dont toi seul est la réponse

*

pour quoi toi, ils, vous nous – tu
brillez comme des soleils
éperdus
sans jamais que
tu-vous
ne le sachent

*

se demander
si l’écrire aura assez
d’amour
abreuvoir
à trans-phorer
les intimes
des convictions
qui fuient
tous les bougeoirs

se demander qui et à qui
vers/pour
dent qui tremble dans ton ombre
chemise de tes intuitions
les auras nues à tes sourires
– déchirer la mort

à ceux qui trempent
ceux qui trompent
ceux qui bavent
morvent et suintent
sur les fleurs salles
malades du mal à dire
– neiges noircies derrière les yeux –
au fond des boyaux
« tu as toujours été » – mort

tu as toujours été
une éternité morte
pour vivre trois minutes
interminables
succulentes
trois minutes
de pure candeur

*

II

une main sur la table
un verre plein d’espace
plein d’air
mais plein
ce que personne ne voit
– un verre
de transparence
exacte –
ce qui remplit ta nuit
rêve aussi fauve
mobile comme ton rire
et tes yeux
– je dis – tu es un animal qui fleurit
la brousse au ventre
tu es des milliers d’instants sauvages
à perpétrer du vivre sonore
à creuser
le mur du silence
la tanière        du désir

tu incarnes la soif elle-même

comme les rivières sont
la soif
surtout
tu es la brutalité vive du vivant
ce choc
à l’intérieur du choc
et mon verre en est plein
si ta nuit – exacte transparence

Publicités

A propos 4ine

Catrine Godin vient de Québec où elle y a étudié les arts. Elle vit à Montréal, dessine, peint et écrit. En 2006, paraît un premier titre, Les ailes closes, aux Éditions du Noroît. Puis, paraît en 2012, Les chairs étranges suivi de Bleu Soudain, également aux Éditions du Noroît. En 2013 Catrine Godin est invitée au Festival International de Poésie de Trois-Rivières, elle participe au Festival Québec en toutes lettres en 2014 par l’entremise du projet Les oracles de Production Rhizome, puis en 2015, elle participe au projet Plus Haut que les Flammes, également de Production Rhizome. / pour + d'infos : mescorpsbruts.wordpress.com
Cet article, publié dans clavier d'intempérances, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Réponse, avis, contre-avis, réflexion, écho, c'est ici:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s