Coulée – Ariel

Coulée

Je me souviens des eaux du dernier jour comme d’une idée claire dans,
plus loin, les terres renversées et disant le seuil usé d’un monde intrange

Peut-être terres et eaux te disaient ce que tu es, ce que tu ne serais pas,
mais surtout te parlaient-elles, ou bien tu les écoutais

Je marche sur cette pierre, et cette pierre
/Tu dis cette pierre et celle-ci encore, puis une autre.
change de nom ; de tendre elle devient coupante.
/Tu dis –« elle est dure, étroite, et tiède,
Et change, encore
/au passage »

Tu me dis cette pierre et que cette pierre,
/Je dis c’est le sol, comme le geai, le merle,
c’est le sol, et tu y marches comme sur la confiance,
/ou le goéland, c’est le chant des oiseaux.
ou sur l’oubli. Les caches secrètes d’un passé
/Je dis c’est le sol, ses fractures, l’usé de l’affouillement

Tu marches sur des labours, de socs et de groins,
d’anathèmes et de chercheurs d’or
Tu marches sur les aiguilles du vent, et celles de l’attente
Tu marches et du changes aussi de nom, comme on se sent vivant
dans le pli de l’âge sur l’usure du seuil – la pierre dure et étroite
sous les filets d’eaux higuières la peau grillée par le silence des pinèdes,
ou dans les grands éclats de rire sortant des plaies de la montagne – re-serre des flancs prêtés

Dure et étroite, comme la douleur d’un genou

Il baisse les bras comme à l’automne on s’en remet aux branches
et le sol efface tout sous le feuillage d’un hiver à venir

(A deux voix,
/: les deux voix en simultané)

En bleu

Publicités

A propos 4ine

Catrine Godin vient de Québec où elle y a étudié les arts. Elle vit à Montréal, dessine, peint et écrit. En 2006, paraît un premier titre, Les ailes closes, aux Éditions du Noroît. Puis, paraît en 2012, Les chairs étranges suivi de Bleu Soudain, également aux Éditions du Noroît. En 2013 Catrine Godin est invitée au Festival International de Poésie de Trois-Rivières, elle participe au Festival Québec en toutes lettres en 2014 par l’entremise du projet Les oracles de Production Rhizome, puis en 2015, elle participe au projet Plus Haut que les Flammes, également de Production Rhizome. / pour + d'infos : mescorpsbruts.wordpress.com
Cet article a été publié dans parole. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Coulée – Ariel

  1. Anonyme dit :

    J’aime beaucoup.

  2. catrin dit :

    Oui, moi aussi, j’aime beaucoup
    Je ne sais pas comment remercier cet Ariel..

  3. catrin dit :

    Il a une écriture exceptionnelle
    (Je trouve)

  4. Anonyme dit :

    tu viens de le faire :)

  5. malorietl dit :

    C’est fait. Tu le remercies déjà en le publiant. :)

  6. malorietl dit :

    Douce journée Catrine.

  7. jack monolol dit :

    Introduit par l’intrangeté de ce commencement des eaux déclinantes à la fois dans et plus loin, qui pourrait se confondre sur le seuil usé de l’écriture renouvelée avec les eaux dernières d’un jour naissant. Car l’intrange se serait la ligne de partage, la condition, l’intervalle qui me ferait sortir de l’étrange, me jaillir en moi-même, comme une danse d’amour du réel, l’entre-deux de l’être et du non-être par son renversement. L’intrange c’est un nom inventé pour révéler ce qui échappe, les moments de l’expérience intérieure du non-savoir, qui peut se transmettre par l’étrave du sentir, de l’écoute, ce rêve de sortie de soi en communication avec l’univers. Le rêve contre la paroi, écho des voix qui changent de noms, changent le sens avec insistance, sans contradiction, il suffit d’attendre la vague, entendre la voix et de sortir avec elle en se laissant porter par l’écho. Du sol au chant de la pierre à l’oiseau, réplique du flux, de la coulée de l’instraction. Je n’ai rien d’autre à vous dire que ce que vous m’avez invité à pressentir.

  8. catrin dit :

    …cher jack, il faudra dire tout ça à l’Ariel

  9. jack monolol dit :

    C’est fait sur le bleu mais comme le bleu virait à l’incendiaire, sauve qui peut!

  10. catrin dit :

    Oui, c’est comme c’est…

Réponse, avis, contre-avis, réflexion, écho, c'est ici:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s