d i v ¤ SoUnDcLoUd

  

Dans LServiette Humide
la pluie que tu entends
le bruit des grillons en plein soleil
tu peux les toucher
sur ton ventre
ma bouche qui se confond avec un autre muscle
pour te rentrer dedans
Ton corps
une histoire d’eau ton corps
je ne sais plus faire les beaux mouvements
dans l’eau pour être un homme
animal animal ouvre le chemin devant moi
j’avais le dos tourné
je dois prendre le plus petit avion
pour calfeutrer la mer
j’ai posé un calque dessus
pour faire le même mouvement que toi
dans l’eau
l’acier ne se voit plus
tu peux l’entendre à nouveau
tu peux devenir sec à ton tour
un filtre pour ramener des choses
on va dessiner des forêts
des lacs et des silences ouverts
pour nous en mettre au milieu
de l’eau
sur mon épaule qui coule
et noie l’inceste
qu’on s’était promis
je veux nourrir le jour
je descendrais quelque part en toi
sage femme
des roses à la lumière
tout le poids d’un oiseau
dans ma poitrine
et je serais statue
identique à la mer
un homme en train de réfléchir sur l’avenir de l’homme
un autre jour
tout le contraire
quelque chose de liquide
qu’on appelait aussi le monde
il faut ouvrir cette porte
quand j’ai pleuré
je sens comme une odeur de terre
une odeur d’algue
et je suis là
je cherche ta bouche partout
il y a des masques qui nous regardent
j’ai peur
c’est un endroit si calme
j’aimerais ne pas sortir
j’entends des pas
j’entends des pas
j’aimerais ne pas sortir
du ventre
de mon père
en équilibre avec la voix
on lance des choses en bas
pour voir si l’on a pied
j’entends des pas
quelqu’un voudrais sortir
quelqu’un
je saigne au même endroit que lui
donne-moi ton bras
quand nous allons tomber
dans la serviette humide
 
 
 
 

 

 

 

 

Publicités

A propos 4ine

Catrine Godin vient de Québec où elle y a étudié les arts. Elle vit à Montréal, dessine, peint et écrit. En 2006, paraît un premier titre, Les ailes closes, aux Éditions du Noroît. Puis, paraît en 2012, Les chairs étranges suivi de Bleu Soudain, également aux Éditions du Noroît. En 2013 Catrine Godin est invitée au Festival International de Poésie de Trois-Rivières, elle participe au Festival Québec en toutes lettres en 2014 par l’entremise du projet Les oracles de Production Rhizome, puis en 2015, elle participe au projet Plus Haut que les Flammes, également de Production Rhizome. / pour + d'infos : mescorpsbruts.wordpress.com
Cet article a été publié dans parole. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Réponse, avis, contre-avis, réflexion, écho, c'est ici:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s