hors nom



des brins
des brins si longs qu’ils sont oubliés
des éléments
et ces choses de presque rien
plus anciennes que toute mémoire
¤
et se ressent à peine
moire
infime moire
ne ferme pas les yeux
mais ferme-les
ferme-les et goûte
juste dessous le rouge transparent des paupières
dessous ce reste de lumière
cette même réponse

¤

«comme je voudrais que tu sois à jamais»

ainsi mon souffle même m’interdit
le verbe
où ce nom t’effacerait

¤

mouvement
essence
est-ce l’esprit des choses
ce qui concentre

et cette braise à peine
rougeoie en silence

¤

ta présence

sans ta présence

car tu ne sais pas encore
tout ce que tu es

¤

porte cette voix
et vers le monde
la question – toujours la même – tourne au gré des vents
qu’elle s’engouffre sous la montagne
qu’elle embrasse mille rivières
qu’elle touche gemmes et plaines

vois

ce n’est toujours que ton souffle

¤

tu es de ce ravin
du coléoptère

tu es la mousse de l’arbre et les cailloux du chemin

tu es
ce réverbère
le fou dans le miroir
la brèche qui donne sur la mer
la fenêtre et toujours
toujours je me garde de ce nom qui t’effacerait

________________________________________________________
réponse à un texte anonyme
nota 1: j’aurai signé « hors nom » sous le pseudonyme de nao-ouane
nota 2: la véritable présentation du texte se trouvant au « bleu »
Publicités

A propos 4ine

Catrine Godin vient de Québec où elle y a étudié les arts. Elle vit à Montréal, dessine, peint et écrit. En 2006, paraît un premier titre, Les ailes closes, aux Éditions du Noroît. Puis, paraît en 2012, Les chairs étranges suivi de Bleu Soudain, également aux Éditions du Noroît. En 2013 Catrine Godin est invitée au Festival International de Poésie de Trois-Rivières, elle participe au Festival Québec en toutes lettres en 2014 par l’entremise du projet Les oracles de Production Rhizome, puis en 2015, elle participe au projet Plus Haut que les Flammes, également de Production Rhizome. / pour + d'infos : mescorpsbruts.wordpress.com
Cet article a été publié dans à l'instant. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour hors nom

  1. christophe93220 dit :

    Magnifique, grandiose, époustouflant. Pur, subtile, j’aime sa simplicité, son humilité. Tu aurais pu aussi le nommer : »Infime ». C’est du grand toi. ;-)

  2. Catrine dit :

    Christophe…c’est trop voyons!
    Mais j’aime bien que tu aimes sa simplicité..
    Merci d’être passé lire ;)

  3. Catrine dit :

    …et puis c’est à l’auteur anonyme que revient le mérite..

  4. Christophe dit :

    Même si c’est à emprunt à ses mots, ses images, ta composition est plus belle ; c’est vrai que c’est plus facile parfois, plus inspiré d’écrire en écho ; n’empêche – et sans vouloir te jeter des fleurs – tu as UN talent.

Réponse, avis, contre-avis, réflexion, écho, c'est ici:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s