je ne t’écris pas

Publicités

A propos 4ine

Catrine Godin vient de Québec où elle y a étudié les arts. Elle vit à Montréal, dessine, peint et écrit. En 2006, paraît un premier titre, Les ailes closes, aux Éditions du Noroît. Puis, paraît en 2012, Les chairs étranges suivi de Bleu Soudain, également aux Éditions du Noroît. En 2013 Catrine Godin est invitée au Festival International de Poésie de Trois-Rivières, elle participe au Festival Québec en toutes lettres en 2014 par l’entremise du projet Les oracles de Production Rhizome, puis en 2015, elle participe au projet Plus Haut que les Flammes, également de Production Rhizome. / pour + d'infos : mescorpsbruts.wordpress.com
Cet article a été publié dans écrivailleries. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour je ne t’écris pas

  1. Zeb dit :

    Wow de la pure métaphysique

  2. Catrine dit :

    …et moi qui le trouvais plutôt physique… ;¬)

  3. Monsieur Seb dit :

    Comment ne pas t’aimer?

  4. Catrine dit :

    ha ça (mystère) ;¬)

    …mais peut-être est-ce plutôt cette curieuse nature qui s’écrit, ce qui transparaît, ce que tu aimes ? l’escapade nocturne, la neige lourde du presque printemps, cette sorte de liberté très assumée, embrassée, prête au changement, qui marche vers… qui l’appelle en fait ..non? l’écriture manuscrite le rend peut-être trop proche, ce poème… pourtant son brut parle, ici, (et ce n’est pas toujours le cas).

    (c’est aussi normal de ne pas m’aimer tu sais..plus normal même, peut-être?)

  5. gert dit :

    Wow! un petit délice… printanier,
    ça goûte la bonne tire sur neige
    « Je respire dans la neige cette nuit… » on se ressemble un peu…
    je respire dans la nuit cette neige fondante… ;-)

  6. Catrine dit :

    oui oui, moi je tricote un vers à l’envers et toi tu le tricotes à l’endroit! ;¬) mais Gert si tu avais vu comme ça chutait, de la vraie plume!! (hey ça doit bien faire 15 ans que je n’ai pas mangé de la tire d’érable sur la neige)

  7. machinn dit :

    Quelle belle écriture!

  8. Catrine dit :

    …merci!

  9. Cat,
    C’est beau et émouvant l’écriture manuscrite.

    Christiane

  10. Christophe dit :

    Joli texte, simple, direct, qui nous transmet la beauté de ce spectacle qu’on ne peut goûter, nous, et nous communique en peu de mots ces sensations pures…
    Par ailleurs, c’est vrai que tu as la chance d’avoir cette jolie écriture qui parle autant que les mots eux-mêmes, c’est presque un art pictural, un second art qui se superpose à la poésie.
    Et si en plus tu arrives à écrire dans le noir, alors ça n’est plus du talent, c’est presque de la magie…! ;-)

  11. Catrine dit :

    magie? hé non! c’est plutôt que j’écris tout à la main (ou presque) et presque toujours dans des formats assez semblables, la main prend la mesure de la page, elle intègre sa limite et celle-ci lui devient naturelle – question de spatialité – puis cette limite oblige/contraint un certain rythme, du geste, et du phrasé… mais cette page-ci n’a pas été écrite dans le noir, tandis que les pages de Hora, si, et sans mes lunettes. d’où toutes sortes d’accidents – plutôt drôles et candides – certains diront ridicules mais bon..- mais l’instant y est, je pense, direct, et c’était l’aspect le plus important. pas de triche, pas de reprise, pas de filtre, pas de machine…

    merci infiniment Christophe pour ce que tu reçois du texte et de l’écriture.

  12. Catrine dit :

    émouvant… comme vivant, émouvivant?
    …merci à toi Christiane

Réponse, avis, contre-avis, réflexion, écho, c'est ici:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s