Ha! mon cadran sonne

Ha! mon cadran sonne il sonne ce maudit cadran muni d’une sonnerie épouvantable il déchire mon rêve Ha! merde merdaille merdouille je me retrouve par terre dans un fouillis de draps délavés comme la mer – d’ailleurs ils sentent le tilleul et ça me brouille le citron – où je suis tombée quand j’étais petite comme une huître, et je suis tombée oui et le camion s’en souvient quand le chat miaule je tombe dans le réel qui m’ouvre sur des matins grisailles de merde dans cette ville qui tinte des pelles à neige, qui grogne des souffleuses à neige, des remorques longues comme des maisons pleines de gens dont le cadran sonne le matin qui sonne en déchirant leur réalité et qui les jette par terre tout brouillés parce que la terre a encore tourné et que l’argent n’apparaît pas sous l’oreiller alors les cadrans sonnent dans tout le pays d’Est en Ouest en suivant bien les heures de décalage des provinces découpées au vieux couteau politique cradingue – ha! qu’il est dégueulasse ce couteau – et tous les gens barbouillés de beauté se lèvent et se lavent pour être bien gris aussi gris que le matin réel de cette réalité même s’il fait soleil le monde est gris où le CADRAN SONNE!

____________________________________________________

nota a) : au Québec, tous les matins, 7 millions de cadrans « sonnent »: http://fr.wikipedia.org/wiki/Cadran

Publicités

A propos 4ine

Catrine Godin vient de Québec où elle y a étudié les arts. Elle vit à Montréal, dessine, peint et écrit. En 2006, paraît un premier titre, Les ailes closes, aux Éditions du Noroît. Puis, paraît en 2012, Les chairs étranges suivi de Bleu Soudain, également aux Éditions du Noroît. En 2013 Catrine Godin est invitée au Festival International de Poésie de Trois-Rivières, elle participe au Festival Québec en toutes lettres en 2014 par l’entremise du projet Les oracles de Production Rhizome, puis en 2015, elle participe au projet Plus Haut que les Flammes, également de Production Rhizome. / pour + d'infos : mescorpsbruts.wordpress.com
Cet article, publié dans impromptus, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Ha! mon cadran sonne

  1. Catrine dit :

    lol! en fait j’aurais dû poster ce truc intempestif dans le spoutnik…

  2. claire dit :

    le texte prend une sorte de caractère lilliputien à partir de « les jette par terre tout brouillés  » et alors c’est comme une grande omelette mal liée, pleine de grumeaux que le couteau du réveil a semblé taillader et verser, de la poêle toute chaude et rêveuse des lits dans les rues glacées du travail.

  3. Catrine dit :

    ha! ça me plaît bien tiens ton regard :¬) remarque j’aurais préféré que ce soit mieux lié peut-être, mais dans le contexte [portrait réveil] ça me va. il y avait au moment de l’écrire un approchement et un recul, ou deux points de focus, proche/loin, puis le mélange «brouillé» particulièrement émotif/sensitif, assaisonné de colère et de drôlerie. résultat: ce patatra :)
    puis j’aime particulièrement «Les voyages de Gulliver» – Merci Claire!

  4. claire dit :

    eh non, les oeufs brouillés, il n’y a que chez les lords anglais (cuits très lentement vers 10h au bain marie par une cuisinière qui vit dans les sous-sol du château) que c’est lié. Partout ailleurs c’est grumeleux.

  5. Catrine dit :

    :) t’es drôle (ces oeufs là je ne les fait qu’à la Noël) je pensais au texte (que j’ai brassé vitevite – trop vite certainement), puis peut-être à Humpty Dumpty, un tout petit peu ….

    (du trop vite certainement: depuis quelques temps si je n’écirs pas vite, que ça s’étire et se traine, je jette tout – je précise ici, que la colère nommée dans le comm. ci-haut est attribuée à fait/état – je suis fâchée avec l’écriture, la mienne)

  6. Beau titre, que celui de votre blog ! Merci pour le passage sur LTAG !

  7. Catrine dit :

    Merci à vous Dominique! j’aime passer lire au LTAG, me dépayser, vous suivre en image!

Réponse, avis, contre-avis, réflexion, écho, c'est ici:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s