Parole – Claire Ceira

 
 
 
 
 
 
«[…] toute beauté réelle mène à l’abstraction […] » 
                                                                            – Claire Ceira
 
 
 
 
 
 
Publicités

A propos 4ine

Catrine Godin vient de Québec où elle y a étudié les arts. Elle vit à Montréal, dessine, peint et écrit. En 2006, paraît un premier titre, Les ailes closes, aux Éditions du Noroît. Puis, paraît en 2012, Les chairs étranges suivi de Bleu Soudain, également aux Éditions du Noroît. En 2013 Catrine Godin est invitée au Festival International de Poésie de Trois-Rivières, elle participe au Festival Québec en toutes lettres en 2014 par l’entremise du projet Les oracles de Production Rhizome, puis en 2015, elle participe au projet Plus Haut que les Flammes, également de Production Rhizome. / pour + d'infos : mescorpsbruts.wordpress.com
Cet article, publié dans parole, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Parole – Claire Ceira

  1. bleuemarie dit :

    ……reste à définir ce qu’est la beauté ….

  2. Catrine dit :

    Bonjour Marie,
    … oui je réfléchissais à ça, la beauté versus la beauté réelle; puisque définir la beauté ne le fait-on pas tous les jours, pour soi, à part soi tout autour du monde, de mille et une manières, ne le fait-on pas sans y penser, exclamant tout à coup: ha c’est beau! force est de constater que tout est beau et tout est laid à la fois… mais…la beauté réelle…la beauté réelle! Claire Ceira a un dir&crire qui m’emmène souvent « en voyage »… évidemment ma pensée à fait un parallèle avec la poésie versus la poésie réelle, l’art versus l’art réel, la vie versus la vie réelle, quoique ma véritable réflexion n’est pas de cet ordre, mais bien plûtôt de l’ordre de ce qui fait que cet abord soit soudainement rendu possible, de l’état et sa compréhension intrinsèque et intime, qui produit à la fois un recul face au réel de « la beauté réelle » et l’ouverture dans l’entendement ou la capacité neuve de reconnaissance de ce « réel soudain de la beauté » .. peut-être que je ne m’exprime pas bien…mais le plus magnifique de cette réflexion c’est qu’elle me mène hors de la pensée, hors des mots et du langage, elle me mène au silence et … je retourne à mes encres :)
    je te salue bien et te remercie, ton passage ici m’a poussé à formuler le senti et à mieux comprendre l’espace silencieux qu’il a libéré..

  3. Catrine dit :

    voici le lien vers le texte de Claire Ceira qui a mené à son propos, le texte est superbe

    http://www.angle-vivant.net/comptoirs/index.php?id=708

  4. Catrine dit :

    …toute abstraction mène à la beauté réelle

    (…?)
    :)

Réponse, avis, contre-avis, réflexion, écho, c'est ici:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s