arithmétiques d’intervalles

 
 
 
 
 
 
 
où brûler le jour
les doigts rouges du désir
                           tendu tendu
 
la nuit est       un ventre
                           épouse le moindre creux
 
un seul et unique cercle nous aspire
 
 
 
 
 
 
 
*
 
 
 
 
 
 
 
un seul cercle
nous aspire
 
épouse
le moindre creux
la nuit
             est un ventre
                           tendu
tendus
les doigts rouges du désir
 
où brûler le jour
 
 
 
 
 
 
 
*
 
 
 
 
 
 
un seul cercle nous aspire
épouse son moindre creux
 
la nuit est ce ventre tendu
où brûle
le jour
les doigts rouges de désir
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
*
 
 
 
 
 
 
 
 
 
où brûler le jour
les doigts rouges
le désir
tendu
 
tendu
ce ventre
que la nuit  épouse
nous aspire
         dans son cercle
 
 
 
 
 
 
 
*
 
 
 
 
 
 
la nuit nous aspire dans son cercle
le ventre tendu de désir
 
ses doigts rouges brûlent le jour
 
 
 
 
 
 
*
 
 
 
 
 
brûle le jour dans son cercle
aspire ses doigts rouges
 
le désir épouse
                               un même ventre tendu
 
 
 
 
 
*
 
 
 
 
 
 
 
brûle le jour       les doigts rouges du désir
la nuit est son ventre creux
                               ta seule épouse
 
 
 
 
 
*
 
 
 
 
 
 
la nuit tend un ventre rouge que le désir peint de cendres
                          
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
 
 
 
Publicités

A propos 4ine

Catrine Godin vient de Québec où elle y a étudié les arts. Elle vit à Montréal, dessine, peint et écrit. En 2006, paraît un premier titre, Les ailes closes, aux Éditions du Noroît. Puis, paraît en 2012, Les chairs étranges suivi de Bleu Soudain, également aux Éditions du Noroît. En 2013 Catrine Godin est invitée au Festival International de Poésie de Trois-Rivières, elle participe au Festival Québec en toutes lettres en 2014 par l’entremise du projet Les oracles de Production Rhizome, puis en 2015, elle participe au projet Plus Haut que les Flammes, également de Production Rhizome. / pour + d'infos : mescorpsbruts.wordpress.com
Cet article a été publié dans écrivailleries. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour arithmétiques d’intervalles

  1. Catrine dit :

    note: j’ajoute ici deux références – il y en a plusieurs autres – sur l’arithmétiques des intervalles

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Arithm%C3%A9tique_des_intervalles

    http://interstices.info/encart.jsp?id=c_16269&encart=0&size=740,620

  2. gmc dit :

    INTERVALLE A RIME ETHIQUE

    Issu d’un arbre
    Promener dans une forêt
    De branches plus ou moins vives
    De feuilles dansantes
    Dans les reflets de la pluie
    Qui transpire de la fontaine
    Dans laquelle se baignent insouciants
    Les pieds de ses vers
    Ou le verre à soie
    Qui lui sert de monocle

  3. Catrine dit :

    c’est sympathique! :) symphatique et bien vu!
    pour le coup, tu me guérirais presque de ma peur d’être trop abstraite!
    Merci beaucoup de ton passage dans mes …parages )))

  4. C’est très beau cette déclinaison de mots allant vers l’essentiel…

Réponse, avis, contre-avis, réflexion, écho, c'est ici:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s