46 c’est dix-huit-douze

nous rangeons les bancs de neige dans la terre très lentement comme penser lentement à les sortir de nos yeux de nos bouches parce que les installer c’était l’à reculon du désir et trop loin de nos manches ni longues ni courtes juste nos manches mange-neige les gestes compactés s’engourdissaient avec du bleu dedans et un peu la langue quand la nuit

parce que nous avions tracé des corps ou des anges dans des espaces très cotonneux et que des fils éclairaient de sentences les ciels de noël au creux des milliards de petites ampoules dures toutes les peaux cachées très fort et tendrement très encore vont pouvoir dénouer les lacets froids au milieu du dos et des pelles et des patins de tous nos enfants très verts et vieux

un peu penché il faut regarder les traits morts qui se lèvent doucement alors ils chuchotent la bouche pleine de terre que tout est vivant et que nous sommes aveugles dans ce jour qui est toujours le même sauf qu’on tourne la tête comme pour voir et c’est un puits immense comme tout les gestes qu’on a faits et défaits

quand tous les corps de la neige s’empilaient dans tes yeux je regardais ailleurs ou plus haut en dessous de l’effleurement des doigts avec une idée de fleurs très claires et des dessins de baisers très calmes et flous et calmes

Publicités

A propos 4ine

Catrine Godin vient de Québec où elle y a étudié les arts. Elle vit à Montréal, dessine, peint et écrit. En 2006, paraît un premier titre, Les ailes closes, aux Éditions du Noroît. Puis, paraît en 2012, Les chairs étranges suivi de Bleu Soudain, également aux Éditions du Noroît. En 2013 Catrine Godin est invitée au Festival International de Poésie de Trois-Rivières, elle participe au Festival Québec en toutes lettres en 2014 par l’entremise du projet Les oracles de Production Rhizome, puis en 2015, elle participe au projet Plus Haut que les Flammes, également de Production Rhizome. / pour + d'infos : mescorpsbruts.wordpress.com
Cet article a été publié dans clavier d'intempérances. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Réponse, avis, contre-avis, réflexion, écho, c'est ici:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s