tu disais ?

(les yeux clos)

respire            longuement

toujours cette langueur prend ton corps

quand

la mer frappe

la falaise

vibre

tu résonnes

l’Atlantique te guète

it happens to be a memory

like an old song maybe the one that your mother used to sang

it’s within your blood

a same amount of salt

a same amount of wather

and it’s climbing                  climbing in your innerself

tu écoutes

do you remember all oceans of all ages ?

*

(les yeux ouverts)

nous déposons des objets qui ne savent pas qu’ils sont

dans nos gestes des vestiges rassemblent leurs ions

quelque chose vibre

parle

très loin

quand est-ce

quelque chose demande

qui entend

nos gestes reprennent leurs ballets prestes

une impression

immobile

une impression

it’s a memory

– tu disais ?

Publicités

A propos 4ine

Catrine Godin vient de Québec où elle y a étudié les arts. Elle vit à Montréal, dessine, peint et écrit. En 2006, paraît un premier titre, Les ailes closes, aux Éditions du Noroît. Puis, paraît en 2012, Les chairs étranges suivi de Bleu Soudain, également aux Éditions du Noroît. En 2013 Catrine Godin est invitée au Festival International de Poésie de Trois-Rivières, elle participe au Festival Québec en toutes lettres en 2014 par l’entremise du projet Les oracles de Production Rhizome, puis en 2015, elle participe au projet Plus Haut que les Flammes, également de Production Rhizome. / pour + d'infos : mescorpsbruts.wordpress.com
Cet article a été publié dans parole. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Réponse, avis, contre-avis, réflexion, écho, c'est ici:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s