musique atonale / 10

 
 
* palettes à 400
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
I
 
dégager dégage
la poitrine
             l’espace autour du coeur
 
 
 
 
 
 
 
il n’y a que le centre
le tien
le mien
tous les centres centrés des cercles
nos cibles où danser la mer
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
II
 
m’appelle, ne sais 
d’où
qui
n’ai de nom
pas de lieu
                     d’être
 
 
 
 
 
 
 
images d’Italie n’y ai jamais mis les pieds. odeur de ta peau jamais touchée. tout. le rêve de. toi loin toi, loin. une tresse longue. longue ma mère disparue. la pleine nuit. la maison. laquelle. une porte verte. une main dhomme immense. main chaude un peu rousse la senteur forte du tabac brun la paille une barbe. un son peut-être grave. la chanson pour dormir la chanson pour dormir pour dormir la chanson
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
III
 
d’eau or e s p a c e m e n t la brûle dire
ni soif juste
lumière d’ombre lum
reste
       ste                            c’est l é g e r
                                    étrange
 
peur de quoi, tu dis ?
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
il n’y a pas de vrai choc n’y a
de cri ni rien     sortir
sortir de l’Eau l’eau de retourne
à la mer                          qui m’arrache?
iuq ehcarra’m
les écrans des mensonges tu triches
avec mon coeur tu triches toujours avec mon
rends-moi mon
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
suis  
            
        j
 
 
 
 
 
 
 
Publicités

A propos 4ine

Catrine Godin vient de Québec où elle y a étudié les arts. Elle vit à Montréal, dessine, peint et écrit. En 2006, paraît un premier titre, Les ailes closes, aux Éditions du Noroît. Puis, paraît en 2012, Les chairs étranges suivi de Bleu Soudain, également aux Éditions du Noroît. En 2013 Catrine Godin est invitée au Festival International de Poésie de Trois-Rivières, elle participe au Festival Québec en toutes lettres en 2014 par l’entremise du projet Les oracles de Production Rhizome, puis en 2015, elle participe au projet Plus Haut que les Flammes, également de Production Rhizome. / pour + d'infos : mescorpsbruts.wordpress.com
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour musique atonale / 10

  1. Serge dit :

    Excellent ! Des élucubrations toujours réussies. Dommage que la plate-forme de Windows Live ne soit vraiment pas à la hauteur pour accueillir de telles constellations. Cher Chat vous devez tisser votre pelote ailleurs…

  2. Catrin dit :

    ..je ne suis pas certaine de bien lire..votre commentairepeut-être élucubration n\’a-t-il pas le même sens pour vous que pour moi..? (hésitation)dans un deuxième temps, je ne suis pas certaine qu\’il y ait *un lieu* de prédilection ou plus simplement dit *mieux adapté* ou quoi que ce soit du genre… il n\’y a pas de lieu … je veux dire par là que je considère tout lieu comme étant susceptible d\’être compatible ou accueillant ..néanmoins et par expérience, je vous confie qu\’être établie *ici* me convient …j\’ai rassemblé les merveilles ou spécialités d\’esprits forts differents, des regards particuliers, qui m\’ont surpris ou confortés, des lieux de gens qui m\’ont appris beaucoup, qui m\’ont soutenue et ce sans jamais le savoir, des gens que j\’ai aimé, que j\’aime encore, et d\’autres… que j\’aimerais toujoursaussi… la poésie n\’a pas de lieu, elle est où elle est au moment même d\’y être, ici ou là n\’a donc pas de réelle importance..ainsi la beauté, ou la créativité, n\’ont pas de lieu réservé..j\’ai ouvert une porte ici, on me demandais si j\’avais un blog, un truc, un lieu…je ne l\’ai pas fait pour moi, je l\’ai fait pour ceux qui demandaient, et je l\’ai fait pour laisser respirer un certain forum, et ensuite pour être plus à l\’écart de ceux qui me honnissent (il y en a ! – je vous souris, simplement) pour leur agrément…peut-être pourrais-je ajouter une *dépendence*, ou faire grandir ce *lieu de ciel* en le couplant ; si vous aviez quelques suggestions.. mais alors il me faudrait l\’alimenter avec des aliments différents

  3. Morgan dit :

    Je suis entièrement d\’accord avec toi Catrin. Pourquoi aller aillleurs ? Je crois au contraire que c\’est une bonne chose qu\’il y ait, çà et là, quelques écritures singulières sur Windows Live. Il faut en finir avec cet esprit de chapelle qui ne sert vraiment pas la poésie et qui l\’isole chaque jour un peu plus.Amicalement.Morgan.P.S : Bravo, bien sûr, pour ta suite poétique !

  4. Ieva dit :

    Merci J\’aime ce que vous faites tous les deux , même si je ne suis pas une "Initiée" je suis heureuse de respirer vos parfums ***

  5. Ieva dit :

    Cette danse originelle de vos mots_sons est magnifiqueBeaucoup …. oiseaux, renards…. hommes, enfants … ne savent rien de la vraie nature des étoiles …. et pourtant…..comme ils les sentent*

  6. Serge dit :

    Salut Morgan !Pas esprit de chapelle, pas du tout, simplement qu\’il y a des plate formes de blog qui sont tout de même mieux que d\’autres, par exemple Hautefort (qui n\’est pas la mienne) était très bien jusqu\’au jour (récent) où est apparu un bandeau publicitaire etc…On ne va quand même pas se taxer de "sectaires" quand on se donne des petits conseils ou astuces d\’autant que le mien était plutôt humoristique. Idem, Catrine, pour vos "élucubrations" poétiques que j\’aimerais bien être capable d\’écrire. Ailleurs vous n\’êtes pourtant pas la dernière à manier l\’humour, je qualifie mes propres textes de "babioles" c\’est même le titre d\’un de mes recueils. Il vaut mieux des babioles ou des élucubrations "toujours réussies" comme je le précise pourtant plutôt que des textes sérieux, sermonneurs ou ennuyeux. C\’est un peu navrant ces interprétations, la prochaine fois je mettrais de gros guillemets.

  7. Morgan dit :

    Merci, Serge, pour cet éclaircissement ; je ne l\’avais pas compris ainsi. Mais, tout de même – pardonne-moi d\’être entêté sur les bords – j\’aimerais bien que tu m\’expliques pourquoi cette plate-forme n\’est pas, à tes yeux, à la hauteur pour accueillir, comme tu l\’écris joliment, de telles constellations ? Cela m\’intéresse avec ou sans guillemets, cher poète.

  8. Serge dit :

    Déjà c\’est un avis strictement personnel que je n\’avais, sans doute pas, a exprimer. Catrine peut peut-être le confirmer mais beaucoup ne veulent pas venir commenter sur windows live parce qu\’il faut s\’inscrire à je sais pas trop quoi quand on est pas sur hotmail (une lectrice de Catrine sur le forum de Francopolis ne vient pas ici à cause de cela) et encore une fois vos écritures à toi et Catrine d\’après moi mériteraient mieux. Et l\’argument des amis qu\’on se fait dans un endroit ne tient pas, si je me sauve d\’Overblog j\’espère bien que mes "fans" me suivront ailleurs sinon ce ne sont pas de vrais amis. Et toutes mes excuses Catrine d\’avoir contribué a alimenter une discussion bien trop prosaïque ici. Si je me suis permis c\’est bien parce que je suis très, très attaché à cette écriture mais pas seulement, à l\’humour aussi, à la sensibilité et à tout l\’univers poétique de ce lieu-ci.

  9. Morgan dit :

    Morgan Rieta écrit : Tes arguments tiennent la route. Rien à dire de plus…sinon que je suis désolé, Catrine, pour cette petite embardée verbale dans ton univers auquel je suis, à l\’instar de Serge, très attaché.Il y a 1 minute | Supprimer

  10. Catrin dit :

    mais voilà : qu\’est-ce que *mériter mieux*mieux que quoi? et mieux en quoi ? voilà une idée que je ne comprends pas… pasSke je n\’ai rien fais, je rêve tout haut, je rêve tout haut et ce rêve tout haut ne m\’appartient pas, il est à qui le veut bien ( qui veut des rêves, des beaux rêves tout chauds qui qu\’en veut d\’mes rêves ) – le poème mérite ? moi ? non pas moi… le poème un jour, peut-être…loin devant, peut-être avec un gros bémol dessus – l\’avantage de c\’te sorte d\’appartée dans le lieu d\’écrire est qu\’il n\’est assujetit à rien, à RIEN, rien de rien..bon.. il n\’y a pas de pub idiottes qui baladent leurs représentations putatives, il n\’y a pas de moribonds putrificateurs (lolll), il n\’y a pas de goujateries malpropres, il n\’y a pas de mesquineries, il n\’y a pas; et si jamais il y a (on m\’a déjà laissé des réponses abjectes vraiment de chez vraiment) je peux agir seulement, j\’avoue le paradoxal du choix puisque contre toute exclusion je suis et que je m\’exclue de certains lieux d\’autres..seulement je ne peux pas appartenir à tous lieux, bien que poésie, elle, puisse y apparteniren même temps que cinq cent milliards de choses me traversent l\’esprit et le reste… pendant que je vous débarque tout ceci..et que je m\’enfarge, je me rends compte que c\’est parce que je n\’appartiens pas à ces lieux que celui-ci me convient, je n\’appartiens pas.. pas même à poésie, si traversante… Ieva, je te remercie infiniment de tes passages parfois silencieux puis de bons mots

  11. Catrin dit :

    messieurs, entre gentilhommes ( ne fussent bottés) vous êtes et j\’en conviens bien et par conséquent j\’ajoutte que toute embardée s\’avère nécessaire quand il s\’agit de compréhension!tiens, je vous fait la bise!

  12. Serge dit :

    Oui "mériter mieux" l\’expression est stupide. Je continuerai à rêver ici, ailleurs ou nulle part…

  13. Catrin dit :

    ..non ce n\’est pas stupide… on dit ce genre de chose sans vraiment y penser, par habitude, et alors tant par habitude qu\’on en oublie le sens; l\’habitude engourdit…et ce n\’est pas vous particulièrement, c\’est la vitesse à laquelle nous vivons qui fait en sorte qu\’on en vienne à la formule toute prête, style fast-food..(…c\’est la perte du sens, une forme de fin du monde – je vous souris )seulement, nous sommes sensibles au sens et dans tous les sensnous voudrions qu\’il croisse- nous sommes des rêveurs qui oublient de rêver

Réponse, avis, contre-avis, réflexion, écho, c'est ici:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s