(ne pleure comme si ) toute l’eau partie, l’amour tout

 

 

 

                    DSCF2010

\catrin\photo\malbaie\fossiles 

                                          ne pleure comme

                                          si toute l’eau

                                          partie l’amour tout

                                          au roc assoupie

                                          et les cheveux de mer

tout m’enroule dans longuement dormir tes songes

anse aux bras blancs si doux loin par mourir lente

des souffles des danses fleurent et s’ondulent

les algues les polypes t’en souvient-il leur rut

bal des laitences volutes et pour toi seule, mer.

 

 

 

 

Publicités

A propos 4ine

Catrine Godin vient de Québec où elle y a étudié les arts. Elle vit à Montréal, dessine, peint et écrit. En 2006, paraît un premier titre, Les ailes closes, aux Éditions du Noroît. Puis, paraît en 2012, Les chairs étranges suivi de Bleu Soudain, également aux Éditions du Noroît. En 2013 Catrine Godin est invitée au Festival International de Poésie de Trois-Rivières, elle participe au Festival Québec en toutes lettres en 2014 par l’entremise du projet Les oracles de Production Rhizome, puis en 2015, elle participe au projet Plus Haut que les Flammes, également de Production Rhizome. / pour + d'infos : mescorpsbruts.wordpress.com
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour (ne pleure comme si ) toute l’eau partie, l’amour tout

  1. Morgan dit :

    C\’est magnifique, et la forme et le fond ! avec  notamment une syntaxe morcelée, inattendue.
    (Pardonne-moi la platitude de mon commentaire… )

  2. Catrin dit :

    Bonjour Morgan
    merci beaucoup de ton passage ici
    ton commentaire ne me semble pas plat, loin de là et même il me fait plaisir parce que ce que tu notes de la syntaxe, est la représentation de l\’image, de sa texture ..alors je me dis que j\’ai *épousé* l\’image ou si tu préfères… j\’ai fait corps avec elle …dans la représentation qu\’est le texte..
    merci pour tes yeux, ici

  3. Unknown dit :

    Amie, soeur, chère, souffle, je pense à des cheveux que j\’aime enrouler et qui inversent les fossiles et sont naissance.

  4. Catrin dit :

     
     
    âme, vie, marée souple, salive, je pense ce geste que tu enroules et toute l\’eau sourit le nâcre rose

Réponse, avis, contre-avis, réflexion, écho, c'est ici:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s